Prévention des expulsions

RLF poursuit depuis plusieurs années une politique visant à limiter au maximum les risques d’expulsions au moyen de mesures de prévention et d’accompagnement pour les locataires connaissant des difficultés, afin de trouver des solutions dès les premières difficultés de paiement.

Cette démarche volontariste porte ses fruits : en 2017, 2 expulsions ont été réalisées, soit quatre fois moins que l’année précédente, et, dans le même temps, le nombre de sursis accordés a été presque multiplié par deux par rapport à 2016.

En amont des procédures contentieuses, la conseillère sociale de RLF agit pour la prévention de l’impayé en établissant un contact direct et personnalisé avec la personne concernée. Son intervention permet d’identifier les causes de l’impayé du locataire, de l’aider dans ses démarches administratives en l’informant des aides existantes et en l’orientant vers les services sociaux compétents. Au 31 décembre 2017, 137 locataires étaient en suivi social régulier.

Les salariés en charge du recouvrement amiable agissent dans le même sens en contactant les locataires dès le premier impayé pour rechercher des solutions adaptées à leur situation.

Dans ce cadre, 29 dossiers FSL et FSH on été instruits en 2017 et 354 plans d’apurement des dettes ont été mis en place.

Grâce à ces mesures de gestion active de l’impayé locatif, et malgré un contexte socio-économique toujours difficile, le taux d’impayés, qui augmentait depuis 2013, a reculé en s’établissant à 7,58 % en 2017.

« Le dialogue et l’écoute des locataires sont au coeur de mon métier.»
Inès Charni, Conseillère en économie sociale et familiale

Taux d’impayé
2013 2014 2015 2016 2017
6,46% 7,07% 7,97% 7,97% 7,58%

171

collaborateurs dont 86 gardiens